Articles les plus consultés

31 janvier 2008

Photos de sculpture - Rodin


Rodin et la photographie

exposition du 14 novembre 2007 au 2 mars 2008

" Par le fait du hasard qui l’a fait naître un an après la photographie, Rodin a mené sa carrière de sculpteur alors que cette nouvelle technique de reproduction vivait sans doute ses années les plus fécondes et les plus inventives. L’artiste n’échappera pas à l’attrait pratique et esthétique de ce nouveau médium et les quelques 7000 images qu’il rassemble entre 1870 et 1917, illustrent à la fois son histoire et l’histoire de la photographie."
Voir : http://www.musee-rodin.fr/accueil.htm

24 janvier 2008

Aventure sculpture


En route pour de nouvelles aventures...

Hier, nous avons visité les lieux que nous allons investir jusque fin juin; d'anciens locaux industriels promis à une future rénovation. Ce projet est conduit avec les étudiants de master de l'atelier de sculpture de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles qui intégreront leurs créations dans ces espaces; le jury se déroulera dans le cadre de l'exposition publique présentée en juin 2008.

22 janvier 2008

Sculptures de Juan Muñoz

Retrospective Juan Muñoz du 24 Janvier au 27 Avril 2008 à la Tate Modern.
"Spanish artist Juan Muñoz (1953-2001) came to international prominence in the mid 1980s with dramatic sculptural installations that placed the human figure in specific architectural environments. His reputation was built on his power to create an intriguing tension between the illusory and the real, the contrasting acts of looking and receiving, and the poignant isolation of the individual amongst a crowd. This exhibition includes well-known sculptures such as Many Times (1999), The Prompter (1988) and Conversation Piece (1996), the “raincoat drawings”, and important pieces with sound, light and mechanical elements. This is the first major solo retrospective of Juan Muñoz in the UK since Double Bind, 2001, his remarkable installation for the Turbine Hall, the second in the Unilever Series at Tate Modern. There will also be a three-gallery focussed display of Juan Muñoz’s work on Level 3 until 20 April 2008. Several performances will occur during the exhibition, which are the result of Muñoz’s collaborations with well-known composers, writers and filmmakers."

Voir à propos de sa participation à "The Unilevers Series" en 2001 - 2002 : http://www.tate.org.uk/modern/exhibitions/unimunoz.htm

Sculpture au marteau piqueur

Une sculpture de Jean-Pierre Raynaud détruite au marteau-piqueur

Une œuvre d’art monumentale signée Jean-Pierre Raynaud, célèbre pour son immense pot de fleurs doré installé devant le Centre Georges Pompidou, a été détruite à coup de marteau- piqueur mardi 15 janvier boulevard St Cyr à Paris, en présence d’un huissier. Une destruction autorisée une heure auparavant par le plasticien faute d’un accord trouvé avec Eric Neubauer, propriétaire de cet immense reliquaire en parpaing de 3 mètres sur 3 recouvert de carreaux de céramique blanc entourant un panneau de mosaïques antiques.

Architecture -Sculpture I


Le "New Museum", un espace dédié à l’art contemporain, créé en 1977 par Marcia Tucker et qui vient de déménager dans un nouveau bâtiment dessiné par deux Japonais, Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa; une architecture spectaculaire tout en transparence.

Voir le site du musée : http://www.newmuseum.org/ et ne pas rater la vidéo (Timelapse video of building construction from June 2006 - October 2007; image par image).

Sculptures de Henri Moore

"Henry Moore et la mythologie", au Musée Bourdelle; 18, rue Antoine-Bourdelle, Paris-15e.

Du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures. Jusqu'au 29 février 2008.

Le musée Bourdelle propose une exposition sur les dessins et sculptures d’Henry Moore (1898-1986) inspirés des mythes antiques. A l’instar des oeuvres d’Antoine Bourdelle (1861-1929), qui s’approprie, d’une manière autre mais indéniable, la mythologie - fonds commun de l’humanité. “Henry Moore et la Mythologie” rassemble une soixantaine de sculptures des années 1950 à 1980. Ainsi qu’une soixantaine de dessins et de lithographies exécutés par Henry Moore pour les illustrations de deux ouvrages: The Rescue d’Edward Sackwille-West et Prométhée de J. W. Goethe.

La sculpture conserve...

"Les sculpteurs viventplus vieux que les peintres", un article de Yves Miserey sur le site de "Figaro-Sciences" : http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/01/22/01008-20080122ARTFIG00002-les-sculpteurs-viventplus-vieux-que-les-peintres-.php

À l’époque d’Auguste Rodin, où il n’y avait pas d’antibiotiques, la dépense physique des sculpteurs aurait servi de rempart aux microbes (musée Rodin).

"En Europe, les artistes qui travaillent le marbre ou le fer vivent en moyenne quatre ans de plus que les artistes peintres.
Peintre ou sculpteur ? Des artistes comme Michel-Ange ou, plus près de nous, Degas et Picasso, ont pratiqué ces deux arts avec une égale maîtrise. Le choix n'a donc rien d'exclusif mais il est pourtant fréquent. Selon une étude publiée dans une revue spécialisée dans le vieillissement (Age and Ageing, vol. 37, n° 1, janvier 2008), ce choix pourrait avoir des implications éloignées de toute considération artistique. Phillip Greenspan et deux de ses collègues de l'université de Géorgie, à Athens (États-Unis), affirment en effet que la sculpture conserve mieux que la peinture.
Michel-Ange est mort à 88 ans
Les trois chercheurs ont comparé la longévité de 144 sculpteurs avec celle de 262 peintres. Ils ont pris leurs références dans le Dictionnaire Larousse des peintres et l'Encyclopédie de la sculpture. Autrement dit, ils se sont intéressés aux artistes européens, du XVe siècle à la fin du XIXe siècle.
Selon leurs calculs, la longévité moyenne des maîtres de la peinture est de 63,6 ans contre 67,4 ans pour ceux qui travaillent le marbre, la terre, le métal ou le plâtre. Du côté des peintres, il est vrai que nombre d'entre eux, parmi les plus célèbres, sont morts assez jeunes. Ainsi les Italiens Raphaël et Le Caravage sont décédés à 37 ans, tandis que Donatello et Bernin, deux sculpteurs fameux, ont soufflé leurs 80 bougies et Michel-Ange s'est éteint à 88 ans. Déjà, dans la Grèce antique, les sculpteurs Praxitèle et Polyclète étaient décédés à un âge avancé pour l'époque (71 ans).
«C'est une observation intéressante», admet, dans la revue Nature, James Hanley, un épidémiologiste canadien pourtant réputé pour sa sévérité à l'égard de ce type d'étude. Les causes d'une telle disparité restent néanmoins énigmatiques. De tout temps, il y a eu des substances plus ou moins toxiques dans les peintures. Certes, mais les poussières de pierre et les coups de burin ne sont pas non plus inoffensifs. En 2006, la Cnam a recensé 95 cas de maladies chez les sculpteurs, tailleurs et fendeurs de pierre professionnels.
Phillip Greenspan et ses deux collègues estiment pour leur part que c'est la dépense d'énergie physique imposée aux sculpteurs qui a constitué un rempart naturel contre les microbes, à une époque où il n'y avait pas encore d'antibiotiques."

13 janvier 2008

6ème Prix de la Jeune Sculpture de la Communauté française de Belgique

Organisation : Marie-Hélène Joiret La Châtaigneraie Centre wallon d'art : http://www.cwac.be/
et Jean Housen Musée en Plein Air du Sart-Tilman Centre d'Animation et d'Intégration des Arts plastiques de la Communauté française de Belgique asbl Université de Liège - Château de Colonster (Bât. B25)B-4000 LiègeTél. : +32 (0) 43 66 22 20E-Mail : musee.pleinair@ulg.ac.be
Le réglement est disponible : http://www.museepla.ulg.ac.be/pjs/2008/reglement_2008.html
Voir éditions antérieures : http://www.museepla.ulg.ac.be/pjs/2005/pre.html ou

10 janvier 2008

Sculpture : quelques expos 2008

Paul McCarthy au S.M.A.K. (Gand), jusqu’au 17 février2008. http://www.smak.be/tentoonstelling.php?la=nl&y=&tid=&t=&id=376


Doris Salcedo à la Tate Modern (Londres) jusqu’au 6 avril 2008.

"Le soigneur de gravité ", au Mac's au Grand Hornu : exposition centrée sur la pesanteur en art, sciences et religion, de l'Ascension à la conquête du cosmos, avec Duchamp aussi bien que Panamarenko et Anne Veronica Janssens; du17 février au1juin. http://www.mac-s.be/

Louise Bourgeois au Centre Pompidou (Paris) du 5 mars au 2 juin 2008 suivie par Alexandre Calder du15avril au18 août.

Camille Claudel au Musée Rodin (Paris) du 15 avril au 20 juillet 2008. http://www.musee-rodin.fr/

Richard Serra au Grand Palais dans le cadre de la série « Monumenta » (Paris) du 7 mai au 15 juin 2008 : http://www.monumenta.com/2008/.

César à la Fondation Cartier (Paris)

Et n’oublions pas que cette année verra éclore une multitude de créations sculpturales, plus inventives les unes que les autres, inspirées par l’idéal olympique des Jeux de la XXIXe Olympiade de Beijing. Ne surtout pas rater : http://fr.beijing2008.cn/22/76/galeriedessculptures.shtml

09 janvier 2008

Sculptures de Louise Bourgeois

Fin de l'exposition Louise Bourgeois à la TATE MODERN à Londres. " Louise Bourgeois is one of the world’s most respected sculptors. Over a long career she has worked through most of the twentieth century’s avant-garde artistic movements from abstraction to realism, yet has always remained uniquely individual, powerfully inventive, and often at the forefront of contemporary art. "

01 janvier 2008

Sculptures-machines de l'Île de Nantes

Visite impressionnante aux "Machines" réalisées sous les nefs des anciens chantiers navals de Nantes, avec "Le Grand Éléphant" qui en est la première réalisation monumentale d'une longue série en projet ; "L'Arbre aux Hérons"et "Le Manège des Mondes marins" entr'autres dont certains éléments en cours d'étude sont visibles dans la galerie des machines. Un délire déjà perceptible autour des représentations-performances de la compagnie "Royal de Luxe" les années précédentes lors de "La visite du sultan des Indes sur son éléphant à voyager dans le temps" accompagné par "la petite géante"(voir liens).
Un projet fédérateur pour toute la ville, avec des enjeux économiques non négligeables; ce succès n'est pas accidentel, il est sans doute le reflet d'une "attitude" culturelle générale, perceptible au travers d'un réseau de lieux et d'associations qui sont à la base de ce type d'initiatives : ce qu'on appelle une politique quoi...


Ballade à dos d'éléphant, embarquement immédiat...Sous les nefs du chantier naval...

video

En projet : " l'Arbre aux Hérons", plusieurs maquettes présentées et un détail grandeur nature qui tente de rendre compte de la future réalisation (40 mètres de haut, colonnisé par la végétation, mobile dans sa partie supérieure; les hérons seront perchés au sommet de l'arbre avec des nacelles suspendues sous les ailes qui acceuilleront le public...)
Et aussi "Le Manège des Mondes marins", sorte de carrousel sur plusieurs étages avec calamars , crevettes géantes, raies manta et autres bestioles des abysses...


Voir en priorité : http://www.lesmachines-nantes.fr/; http://www.nantesmetropole.fr/webtv/index.php?2006/05/10/4-les-machines-en-chantier; http://www.lamachine.fr/

et bien sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Royal_de_Luxe; http://www.evene.fr/theatre/actualite/royal-deluxe-dvd-mythe-geant-deluze-courcoult-605.php; http://www.nantes.fr/ext/royal_de_luxe_2005/

Également visible à Nantes :

Erwin Wurm - Rétrospective
Du vendredi 21 décembre 2007 au dimanche 16 mars 2008 au "lieu unique" (LU, ancienne usine de vos petits beurres préférés) et au "Hangar à Bananes". "Des premières pièces aux allures anthropologiques à ses dernières sculptures monumentales, en passant par les jubilatoires One Minute Sculptures et de nouvelles pièces, l’exposition offre un panorama incomparable sur l’oeuvre de cet artiste majeur de la création contemporaine."
Voir par exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Erwin_Wurm; http://www.moca-lyon.org/vdl/sections/fr/expositions/2007/erwin_wurm/?aIndex=1


Voir également : exposition François Morellet au musée des Beaux-Arts :

"Trente-cinq ans après une première exposition au musée des Beaux-Arts de Nantes, François Morellet revient dans le patio et propose à nouveau de jouer avec l'espace. Depuis 1973, le musée s'est enrichi de cinq oeuvres de l'artiste et la ville de Nantes s'est doté de plusieurs installations dans l'espace public.La première exposition de François Morellet fut pour le musée des Beaux-Arts de Nantes un moment important de son histoire. En effet, si le musée s'était tourné vers la création contemporaine depuis la fin des années 1940, c'était principalement autour de la peinture abstraite informelle que toutes les attentions s'étaient concentrées. Morellet, alors proche de l'art concret et acteur du GRAV (groupe de recherche d'art visuel), proposa une muséographie tout à fait étonnante. 'Ce n'est certainement pas une exposition dans un musée... C'est bien plus que cela : une appropriation, une accaparation. Le musée des Beaux-Arts n'existe plus. François Morellet l'occupe'." http://www.nantes.fr/culture/actualites-culturelles/morellet-au-musee-des-beaux-arts.html




Suivre aussi la biennale d'art contemporain "Estuaire", avec de très "solides" interventions dans le domaine de l'art public dont certaines à vocation pérenne. http://www.estuaire.info/. (initiée par Jean Blaise, directeur du Lieu unique).

http://www.nantes.maville.com/Frequentation-top-bilan-en-demi-teinte/re/estuaire2007_detail/actu_10569-442519-----_actu.html


Et enfin, Nantes est le siège d'une école supérieure d'art contemporain remarquée et remarquable : l'ERBA(Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes); ceci explique peut-être cela... http://www.erba-nantes.fr/