Articles les plus consultés

30 décembre 2008

Vladimir Skoda, sculptures cosmiques


L'artiste français d'origine tchèque, Vladimir Skoda, expose quelques unes de ses sculptures (et dessins) dans les murs -ou plutôt sous les charpentes- du Musée du Temps de Besançon (F)http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_du_Temps_de_Besan%C3%A7on.

Sous le titre "Visions du monde", une belle mise en espace de pièces témoins de ses recherches autour du cosmos et aux noms évocateurs :"Constante de Planck" , "Galiléo-Galiléi" , "Hommage à Foucault" , "Autour du Temps"... ; une oeuvre de plus grande dimensions aurait cependant été bienvenue pour le visiteur. Cet artiste, qui se défend d'être minimaliste, se situe lui-même dans ce no man's land propre aux artistes : ni physicien, ni alchimiste, un témoin, un révélateur de mystères... Une vidéo est proposée, certes un peu aride (manque de repères iconographiques pour le spectateur non initié) mais oh combien instructive dans ce récit autobiographique de l'acte créateur. http://www.besancon.fr/index.php?p=750&art_id=3229

"Visions du monde", est en réalité une double exposition : celle deVladimir Skoda, une ouverture sur l'art contemporain qui est toujours à saluer, et une présentation au caractère plus scientifique : "Explorer, mesurer, cartographier le ciel"qui s'inscrit dans les collections magnifiquement présentées de ce superbe Musée du temps; ne manquez d'ailleurs pas la spectaculaire mise en scène du pendule de Foucault (sculpteur Catherine Lévêque).

Expositions temporaires à voir du 24 octobre 2008 au 24 mai 2009.

Pas de site personnel pour Vladimir Skoda, mais plusieurs sites faisant référence au sculpteur :

28 décembre 2008

Sculptures de Remi Tamburini, "Unity in Diversity"


Remi Tamburini, ancien étudiant de l'atelier de sculpture de l'Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles, exposait son installation "Unity in Diversity" au Centre for Arts, Bharat Nivas à Auroville (Inde) (du 18 au 23 décembre 2008).

En guise de rappel, il était l'auteur de plusieurs "machines à dessiner" qui ont fait sensation lors de son jury de fin d'études : http://acasculpture.blogspot.com/2007/06/slection-officieuse-du-jury-de.html

22 décembre 2008

Gérald Dederen, le sculpteur sort du bois?



Gérald Dederen, bien connu pour son travail du bois, tout à la fois puissant et sensible, nous surprend ici avec ses "gouttes" présentées dans le cadre de sa nouvelle exposition à la Galerie Jacques Cerami (346, Route de Philippeville à B-6010 Couillet) http://www.galeriecerami.be/frameset.php?menu_id=exhibition
Du 10 janvier au 14 février 2009 .

Le site de l'artiste : http://www.gdederen.be/
Quand on découvre Gérald Dederen sur le net ou dans un catalogue, c'est souvent au travers des superbes photos de Jacky Lecouturier : http://www.jackylecouturier.be/

19 décembre 2008

Richard Serra, "le défi du sculpteur"


Après la réinstallation de "Clara-Clara" du sculpteur Richard Serra aux Tuileries, voici celle de " Slat " (un château de cartes composé de cinq plaques d'acier de 20 tonnes chacune, et de 11 mètres de haut). Le nouveau site choisi est au pied de La Grande Arche; dans le cadre du musée d’art contemporain à l’air libre, crée par l’EPAD (Etablissement Public pour l’Aménagement de la Défense) dans les années 1970.

Interview intéressante du sculpteur Richard Serra ; il y revient sur son exposition au Grand Palais, dans Le Figaro du 15/12/2008 : "Serra: «Mon plus grand défi a été le Grand Palais»" ; http://www.lefigaro.fr/culture/2008/12/15/03004-20081215ARTFIG00548-serra-mon-plus-grand-defi-a-ete-le-grand-palais-.php

...]Mon plus grand défi a été le Grand Palais. Je n'ai pas pu faire de maquette, ni voir les pièces érigées avant leur installation au Grand Palais, je ne pouvais pas anticiper le rapport d'échelle. Mais c'était glorieux de travailler au Grand Palais, la lumière de ce palais de cristal est sublime, c'est une des plus belles choses que j'ai accomplies et je dois dire que les Français y ont répondu d'une façon que je ne pouvais pas prévoir.Tous ceux qui entraient au Grand Palais, la comprenaient d'instinct. Les enfants. Les personnes âgées. Ceux qui ne la comprenaient pas avaient sans doute des préjugés avant même de la voir. On n'avait pas besoin de savoir quelque chose en art ou en sculpture pour comprendre comment cette pièce opérait dans l'espace. Au fur et à mesure que vous bougiez, elle bougeait. Cela donnait une mesure de votre corps par rapport à l'espace, la mesure de l'architecture, cela vous connectait à la révolution industrielle du XXe par le travail de l'acier manufacturé, votre équilibre enregistrait automatiquement l'effet produit par cette pièce dans le volume immense du Grand Palais.[...
Lire également l'interview : "Il faut marcher dans la sculpture" dans le monde du 20
En aménageant les espaces publics, l'EPAD a fait aussi appel à de nombreux artistes contemporains, tels que Takis, Venet, Miro, César, Calder, Caro depuis 1970. La Défense offre aujourd'hui aux visiteurs un ensemble de plus de 60 sculptures monumentales, constituant l'un des plus grands musées d'art contemporain à ciel ouvert au monde. L'EPAD, à travers son service des affaires culturelles, poursuit et développe l'acquisition d'œuvres d'art monumentales.
Nous avons évoqué cette exposition à plusieurs reprises :

17 décembre 2008

Arlette Vermeiren, sculpture in progress


Voici en primeur, les premières images de l'installation d'Arlette Vermeiren - Zucoli au MUDAM, Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean de Luxembourg; 3, Park Dräi Eechelen à 1499 Luxembourg : http://www.mudam.lu/


Artiste associée au domaine du textile, elle réalise de monumentales structures composées de milliers de fragments de papier -ici un nuage d'emballages de macarons «Amaretti di Saronno»- récupérés et noués les uns aux autres, qui tombent souvent en cascades multicolores.
Parmi plusieurs sites, quelques infos à propos de l'artiste : http://www.textilemagazine.info/usite/textilemagazine/pdf/pdf0000001875_1.pdf

Cette commande, toute en transparence, est réalisée pour le restaurant du Mudam; sous tendue ici par une ellipse d'acier (6 mètres x 9 mètres), elle s'intègre parfaitement aux verrières de l'architecte Ieoh Ming Pei (site de l'agence : http://www.pcf-p.com/a.html ).

12 décembre 2008

Sculptures de Bruxelles

Vu sur Télé Bruxelles, un reportage consacré aux sculptures de Bruxelles http://www.telebruxelles.net/portail/content/view/5014/300/ .


On a pu y voir interviewés deux sculpteurs qui ont réalisés des intégrations à Bruxelles : Thérèse Chotteau avec "La Quadrature de l'Arbre" http://www.theresechotteau.com/

et Emilio Lopez Menchero avec Pasionaria http://www.emiliolopez-menchero.be/

Également évoqué dans le reportage la prochaine installation (très contestée) par la Ville de Bruxelles d'une "Bétonnière gothique" de Wim Delvoye (près du théâtre flamand) http://www.wimdelvoye.be/ ; argument de l'intégration par l'artiste : "Bruxelles est une ville de mélanges..."

Le point de départ du sujet est un livre de Gwennaëlle Gribaumont : "Bruxelles, 200 sculptures se racontent" publié aux éditions Aparté; un parcours éclectique au travers des 19 communes, au travers des époques, des matériaux et des coups de coeur de l'auteur.

Signalons enfin la prochaine inauguration à Uccle (Rue du Doyenné) d'un "Cycle du Temps"de Thérèse Chotteau.

11 décembre 2008

Voyage en Arbonie, sculptures de Jephan de Villiers

Jephan de Villiers, "Métamorphoses nocturnes", 2001



En collaboration avec l’Espace Jephan de Villiers, le service Culture de la Commune de Watermael-Boitsfort vous invite à découvrir l’œuvre de l’artiste Jephan de Villiers.Un voyage au cœur de l’Arbonie, terre natale d’une civilisation imaginaire et fascinante, dont la source est intimement liée à la forêt de Soignes.

Le site de l'artiste : http://www.jephandevilliers.be/

Plus que quelques jours : jusqu'au 15 décembre 2008. De 14h à 18h.
Gare De Watermael, Avenue des Taillis à1170 Watermael-Boitsfort.

Architecture - sculpture : Shigeru Ban


La caractéristique principale du futur Centre Pompidou de Metz, réalisé par l'architecte japonnais Shigeru Ban (et actuellement en chantier), est cette toiture/voilure qui recouvre et unit les différentes parties de l'édifice; deux couches de poutres de bois lamelé-collé qui forment un maillage hexagonal, le tout inspiré de la forme et de la technologie du ...chapeau chinois. Le studio de l'architecte Shigeru Ban est installé depuis 2004 sur la terrasse au 6ème étage du Centre Pompidou à Paris; l'équipe du projet Centre Pompidou Metz y travaille pendant la durée des études; voir le site du musée de Paris pour les développements techniques : http://www.centrepompidou-metz.fr/site/fr/nav/studio-temporaire
Voir également une vidéo amateur filmant la présentation du futur musée : http://www.obiwi.fr/culture/expos-et-creations/80013-metz-le-pompidou-nouveau-au-service-de-l-art-contemporain

Ne ratez pas la webcam (avec résumé de la semaine!) où vous pouvez suivre le chantier en direct sur la page de présentation du futur musée : http://www.centrepompidou-metz.fr/site/fr/nav/1

Cet architecte est connu pour ses expérimentations autour de l'usage du carton; une des réalisation qui l'a fait connaître au monde est le pavillon japonnais réalisé pour l'exposition universelle de Hanovre en 2000 : http://www.nyc-architecture.com/ARCH/ARCH-Shigero.htm et le site de son bureau : http://www.shigerubanarchitects.com/

10 décembre 2008

Sculptures de livres et de papier

Un site très éclectique (un peu lent pour cause d'embonpoint publicitaire), dont certaines pages sont consacrées aux créations en papier :
Quelques artistes que nous avons déjà évoqués comme Georgia Russel mais aussi des découvertes comme :


Richard Sweeney; très nombreux documents personnels sur son site , dossier pdf à télécharger : http://www.richardsweeney.co.uk/


Et l'impressionnant "Book Cell" de Matej Kren (http://www.matejkren.cz/cs/book-cell/)

Le travail du papier a déjà été abordé dans nos pages à plusieurs reprises : http://acasculpture.blogspot.com/2008/11/georgia-russell-sculptures-de-papier.html

Découverte également d'un festival spécialisé dans le papier, "Cartasia, festival internazionale della carta" organisé à Lucca (I) ; il a la caractéristique de proposer entr'autres des réalisations monumentales (ici, Richard Sweeney déjà cité). http://www.cartasia.it/


Dans une approche pédagogique, le site du "Pratt Institute", une école d'architecture de Brooklyn qui présente un exercice fort intéressant : réalisation d'une structure suspendue dans une cage d'escalier à l'aide de modules de papier.(http://pratttechnics.blogspot.com/)

09 décembre 2008

Sculpture au potager...


Et on ne vous a pas oublié pour les fêtes de fin d'année! Nous sommes tous des petits Goldsworthy, Nils Udo ou Bob Verschueren, grâce aux bons conseils trouvés dans le livre de Marc Pouyet, "Artistes de jardin – pratiquer le land art au potager", aux éditions Plume de carotte, (142 pages, 29 euros). Il avait déjà sorti l’an passé "Artistes de nature – pratiquer le land art au fil des saisons" chez le même éditeur.

François-Xavier Lalanne, sculpture animalière


François-Xavier Lalanne – Rhinocrétaire , 2005 ; Bronze

Le sculpteur François-Xavier Lalanne, qui s'est consacré à la sculpture animalière, est mort dimanche soir à l'âge de 81 ans à son domicile et atelier de Ury (Seine-et-Marne).


Il avait également, avec son épouse Claude, signé le "Jardin Lalanne", le jardin des Halles (dont la suppression dans le cadre du futur projet des Halles à Paris fait l'objet de contestations); une succession d'arcades et de portiques recouverts de végétation.

Et aussi nombreux projets à son actif pour la Manufacture nationale de Sèvres entre1964 et 1978.
Le livre "Claude & Francois-xavier Lalanne ", chez Reed Krakoff/ Paul Kasmin/Ben Brown (mars 2007)

08 décembre 2008

George Segal , sculpture gay

Un groupe de quatre figures réalistes (grandeur nature), intitulé de manière on ne peut plus explicite "Gay Liberation", créé par le sculpteur George Segal. Le Christopher Park, lieu symbolique du combat de la cause gay (New York City's Stonewall Rebellion; explications sur : http://www.wsm.ie/news_viewer/2619), accueille depuis 1980 cette installation dans Greenwich Village. La sculpture est un don du "Mildred Andrews Fund". Une copie est installée sur le campus de l'Université de Stanford.
George Segal reste fidèle à sa technique personnelle de plâtre moulé sur corps, où le moule devient lui-même sculpture ; explication détaillée découverte dans cette page (en cache) : http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-segal/segal-technique.html

"La séance de moulage dure environ 40 mn. Elle est relativement contraignante pour le modèle vivant. Le visage et les parties du corps découvertes (mains) sont protégés par de la crème (vaseline ou nivéa).Des orifices sont faits au niveau des narines pour permettre la respiration. Les yeux sont fermés et protégés par une bande. Les cheveux sont recouverts d’un film plastique. Cette opération se déroule en plusieurs phases : la tête, le torse, le bassin, les jambes, les pieds. Cela dépend de la position du modèle. Celui-ci porte de vieux vêtements. Une fois que les bandes de plâtre sont sèches, chaque partie est découpée sur les côtés puis recousue pour reconstituer la coque en son entier. L’assemblage des différentes parties de la sculpture peut prendre plusieurs semaines. La face interne est souvent renforcée par l’artiste (épaules, dos, bras, bassins, tête, oreilles). Une attention particulière est portée sur certains plis."
Le plâtre étant beaucoup trop fragile en extérieur, ces oeuvres sont des transpositions en bronze peint.

07 décembre 2008

Haritorn Akarapat, sculpture thaï


"I have got my inspiration by creating miniature Buddha images in the old Thai
society, which were simply made by hands and using no elaborated tools. They
were successfully able to reflect the story and spiritual value of Thai people."

Présenté du 19 décembre au 21 janvier 2009 à la galerie GMT+7 art&design gallery ("The place where contemporary Europe and Thailand meet", Chaussée d'Ixelles 258, 1050 Bruxelles http://www.soiwat.org/GMT-7-contemporary-arts-design-gallery_r106.html), ce sculpteur thaïlandais (né en 1961) en surprendra plus d'un par ses matières où domine la main, et ses patines de bronze plutôt audacieuses...

06 décembre 2008

Sculptures de Jef Lambeaux à Saint Gilles


Un projet de musée consacré à cette figure majeure de la sculpture du XIXe en Belgique et le centième anniversaire de sa mort, et voilà une double exposition sur les rails jusqu'au 21 décembre 2008. L'idée du musée n'est pas neuve puisqu'elle date de 1904; elle est portée cette fois par l'asbl Musée Jef Lambeaux Museum, un nom bien de chez nous...

"Jef Lambeaux, l’amant de la matière".

"Une trentaine de bronzes, marbres et plâtres sortant de l’imaginaire de l’artiste sont rassemblés à l’Hôtel de ville afin de donner une vue aussi large que possible au visiteur. Aujourd’hui, Jef Lambeaux ne bénéficie plus de la renommée qu’il portait de son vivant, lui qui réalisa de nombreuses sculptures publiques dispersées aux quatre coins du pays telles que : La Fontaine de Brabo sur la Grand’Place d’Anvers, le relief des Passions humaines, dans le Parc du Cinquantenaire de Bruxelles et qui furent comme plusieurs de ses créations victimes de controverse. À cette époque, les styles austères de l’académisme et du néo-classicisme correspondaient à l’esthétique recherchée par les commanditaires. Novateur, Jef Lambeaux a apporté une certaine modernité en sculpture, puisant son inspiration dans des courants comme le néo-baroque, l’art italien et le maniérisme. Ses sculptures portent l’héritage de Rubens et de Jordaens aussi bien dans leurs formes généreuses que dans le choix des sujets accusés trop souvent de scandaleux. Peu à peu les intérieurs bourgeois se remplissent des « réductions » de Lambeaux. Il devint alors une figure emblématique de l’art belge du 19ème siècle."

Exposition jusqu'au 21 décembre 2008 à la Maison Communale de Saint-Gilles, place Van Meenen 39 à 1060 Bruxelles.

A voir également le volet contemporain qui est organisée en parallèle "Amusez Lambeaux", où 33 artistes contemporains créent une oeuvre hommage à Jef Lambeaux à la Maison du Peuple ,Parvis de St-Gilles ; avec la participation de Black Light Orchestra, François Bruss, Jacques Charlier, Jacques Dujardin, Laurent d'Ursel, Dominique Ferber, Nathalie Gassel, Alain Géronnez,Aurore d'Utopie, Pierre Guy, Jean Harlez, Djos Janssens, Ola-dele Kuku,Sarah Lefevre, Jacky Legge/Myriam Lanckmans, Jacques Lennep,Frank Maieu, Arié Mandelbaum, Antonio Nardone, Muriel Obno,Raphael Opstaele, Nina Rodriguez-Castinado, Félix Roulin, Stephen Sack,Hiro Saika, Catherine Scaillet, Martine Seguy, André Stas, PV,Jean-François Thys, Pierre Thoma, Michel Thuns, Angel Vergara,Martine Vanhoutte, Bern Wéry, sous la baguette de Philippe Leclercq commissaire d'exposition.

Voir le blog de l'expo contenant également beaucoup d'infos sur l'artiste et porté par Philippe Leclercq, Coordinateur de l'ASBL Musée Jef Lambeaux Museum : http://amusez-lambeaux.blogspot.com/
Lire l'article de Guy Duplat dans la libre, "Jef Lambeaux, le sulfureux" : http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=463751

05 décembre 2008

Sculpture française ,Ruptures et Héritages (années 70)

"Deep Memory V", Anne et Patrick Poirier

Christian Boltanski, Daniel Buren, André Cadere, Jean Le Gac, Annette Messager, François Morellet, Anne et Patrick Poirier, Claude Rutault, Sarkis, Niele Toroni, Bernard Venet et Claude Viallat ; 11 artistes français à l'affiche de l'exposition « Ruptures et Héritages (les années 70) ». Cette exposition fait honneur à l'art contemporain dans le cadre de la Présidence française et rend hommage à une génération d'artistes français des années 70; aux MRBA (Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique) à Bruxelles, chaque jour jusqu'au 18 janvier 2009.



et de Claude Lorent dans la libre qui éclaire le lien entre ces artistes et la Belgique :

...]C'est un moment considéré comme historique dans l'art français contemporain que l'exposition propose en un accrochage qui souligne d'emblée la ligne esthétique de l'époque, les années 70. En effet, le minimal et le conceptuel occupent le terrain d'une certaine avant-garde à l'encontre d'une abstraction plus expressive qui a définitivement perdu la partie. Modeste en sa dimension puisqu'elle occupe deux salles, l'exposition rassemble un choix d'œuvres datant des années septante de onze plasticiens français ou vivant en France qui furent remarqués pour leur position souvent tranchée pour ne pas dire radicale. Tous, depuis, ont accompli une carrière assez prestigieuse et, ce qui est assez remarquable, se sont maintenus dans la ligne de création qu'ils s'étaient fixée alors qu'ils se situaient dans la petite trentaine. A l'époque, la Belgique, et surtout à partir de 1975, se montra une terre fort accueillante pour la plupart d'entre eux, ce qui, on le notera, fut beaucoup moins le cas pour les artistes des générations suivantes. Certains d'entre eux trouvèrent même plus d'échos favorables ici que chez eux, de la part de galeristes et de collectionneurs. Buren et Toroni, notamment, furent de ceux-là.[...

02 décembre 2008

Sculpture coréenne à l'Espace Louis Vuitton


Blessures et fractures qui renvoient à l'histoire et aux techniques d'un pays, telles sont les sculptures de Sookyung Yee présentées à L'Espace Louis Vuitton dans le cadre de l'exposition "Métamorphoses, trajectoires coréennes"

On remarquera également sur le mode humoristique l'obus de Hamjin ou les squelettes de Hyungkoo Lee , et dans le registre "héroïque", la vidéo de Jeon Joonho.

Voir aussi le très impressionnant "lustre" de Do Ho Suh que nous avons déjà évoqués dans nos pages http://acasculpture.blogspot.com/2008/09/psycho-buildings-les-sculptures-que.html(pour une meilleure compréhension de la technique, voir la vidéo sur : http://vernissage.tv/blog/2008/01/08/do-ho-suh-at-lehmann-maupin-new-york/). Article, photos et interview sur : http://www.designboom.com/eng/interview/dohosuh.html

60 rue Bassano à Paris. Du 1er octobre au 31 décembre 2008. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h. Entrée gratuite. http://www.louisvuitton.com/espaceculturel/index_FR.html

01 décembre 2008

Dr. Evermor, sculptures de ferrailles


Dr. Evermor -alias Tom Every- est un ancien ferrailleur spécialisé en déchets industriels; pendant des dizaines d'années il a récupéré machines et mécaniques déclassées. Maintenant retraité, il se consacre à son parc de sculptures "Forevertron" ( Wisconsin, USA). Voir : http://www.neatorama.com/2007/09/11/forevertron-worlds-largest-scrap-metal-sculpture-by-dr-evermor/ ; et le site du créateur : http://heart2art2heart.com/pages/theforevertron.html

Tendances de la sculpture USA


Dernières tendances de la sculpture, du moins aux USA, au travers des "2008 Outstanding Student Achievement in Contemporary Sculpture Awards".

Chaque année, le ISC (International Sculpture Center, http://www.sculpture.org/) organise et expose le résultat d'une compétition ouverte aux écoles artistiques supérieures pour encourager les jeunes sculpteurs. Les professeurs sont invités à nominer certains étudiants diplômés qui soumettent un dossier à un jury de professionnels de l'art. Voici quelques primés.


Justin Beckman, "Homestead", Mixed Media (installation, video), 2007


Daniel Bruce, "Compost" (prototype); neon, solar panels, wood, batteries, charge controller, inverter, transformer, electricity, light, electric wire, coin operated mechanism, wood stump, milk crates. 2007-2008


Peter Goff, "Listen-Clean-Stop Mark-Shade-SprayChew-Drive-Comb" , Mixed Media. 2008

Dennis Harper, "Fermata", Paper, foam board, 2004



Myeongbeom Kim, "Untitled", Mixed Media, 2008

Kimberly Walker "Whale and Sail", Mixed Media, 2008


Bernadette Birzer "Portrait of U.S.", Mixed Media, 2008

Samantha Doan, "Home Intervention: The Living Inside", Mixed Media, 2008

Jordan Griska, "Ad Infinitum", Mixed Media, 2008

Benjamin Hunt, "Fragments, Frameworks & Foundations", Acrylic, wood and steel, 2007

Chika Matsuda, "Polar Bear and Microwave", Video, 2006

Shai Zurim, " Umbrella", Found Objects, 2006