Articles les plus consultés

30 avril 2011

Ai Weiwei, du bronze à la tôle...

Ai Weiwei présentant, lors d'une visite de fonderie, l'un des 12 éléments de son œuvre.
Image : AW Asia/The New York Times




Inauguration ce 2 mai 2011 à New York de la sculpture Circle of Animals/Zodiac Heads, première grande commande publique du sculpteur Ai Weiwei (Fontaine Pulitzer au Grand Army Plaza, près de Central Park) (Cette œuvre est promise à une tournée mondiale; elle a déjà été présentée à la biennale de São Paulo)
Lire par exemple : http://www.zodiacheads.com/?page_id=17
Lire article : http://www.orserie.fr/art-design/article/tous-avec-toi-mais-sans-toi-la-11561


L'artiste, qui dérange depuis longtemps son gouvernement (par exemple, un épisode récent très médiatisé autour de la destruction de son atelier et un dîner de soutien trop"populaire"), est lui accusé de «crimes économiques»; il a été arrêté il y a près d'un mois alors qu'il s'apprêtait à s'envoler pour Hong Kong. On est sans nouvelles de lui...
Pour signer la pétition demandant la libération de l'artiste : http://www.change.org/petitions/call-for-the-release-of-ai-weiwei
Le site de l'artiste (très sobre) : http://www.aiweiwei.com/
A propos d'un film en train de se réaliser : http://www.aiweiweifilm.org/en/

Pour réaliser les 12 têtes monumentales de sa sculpture, l'artiste s'est librement inspiré des pièces originales rescapées de la fontaine de Yuanming Yuan (voir l'affaire autour de la vente Yves Saint Laurent chez Christie's en 2009): http://www.chinadaily.com.cn/china/2009-02/22/content_7500076.htm

Une gravure représentant l'ensemble de la fontaine Yuanming Yuan (également horloge hydraulique) qui était décorée des douze figures du zodiaque, avant son saccage par les troupes anglo-françaises, lors de la destruction du Palais d'été en 1860 (2ème guerre de l'opium).



Plus de détails : http://en.wikipedia.org/wiki/Haiyantang

28 avril 2011

Vive l'art brut


100 000 cure-dents, 35 ans de travail, "Rolling through the Bay" est l'oeuvre de Scott Weaver visible actuellement jusqu'à la fin du mois de juin 2011 au Tinkering Studio à San Francisco.
Le site du créateur pour découvrir les détails : http://www.rollingthroughthebay.com/sf1.html
Plus près de chez nous, à découvrir d'urgence : le LaM, autrement dit Musée d'art moderne Lille Métropole qui a rouvert il y a peu ses portes après extension, sous cette nouvelle identité, et qui met en valeur une collection d'art brut exceptionnelle (ne pas oublier cependant de visiter les collections d'art contemporain fort intéressantes au demeurant).
André Robillard, collection de fusils. Technique mixte. Bois, rubans adhésifs, boîtes de conserve, tubes en plastique et métal, clous, éléments de robinetterie, couvercles en plastique, câbles, stylos-feutre. Donation L’Aracine en 1999. (photo JFD). 

Actuellement, une rétrospective passionnante consacrée à Adolf Wölfli (du 9 avril au 3 juillet 2011)
Interné dès 1895 à l’hôpital psychiatrique de la Waldau à Berne,Adolf Wölfli (Bowil, 1864 – Berne, 1930) est l’auteur d’une oeuvre incroyable, une autofiction, répartie en 45 cahiers d’un total de plus de 25 000pages. 1 600 dessins, 1 640 collages, des récits en prose, de la poésie, des calculs mathématiques et de la musique lui permettent de réinventer sa vie et le monde, en se construisant un univers propre, une enfance fabuleuse et un avenir glorieux.
(extrait du dossier de presse sur le site du musée : http://www.musee-lam.fr/ )
Et pour les passionnés, il y a bien entendu La Collection de l’Art Brut à Lausanne : http://www.artbrut.ch/

27 avril 2011

Lille 3000, vive la Paranoïa!

Gregory Lasserre & Anais met den Ancxt Scenocosme "Fluides". Photo JFD.



Boris Petrovsky, "The Nixie Matrix" (partie de l'installation). Photo JFD.



Hiroaki Umeda, "Holistic Strata Installation". Photo JFD.







"Paranoïa" : 29 installations interactives et immersives, plates-formes éducatives au carrefour des arts, de la science et des technologies, présentées dans le cadre de la programmation de lille3000.


L'exposition propose un panorama d'installations empruntées au répertoire de la science-fiction : installations visuelles et sonores, machines, vidéos 3D, robots, jeux vidéo. En croisant recherche scientifique et création artistique contemporaine, certaines œuvres ont développé une vision "paranoïaque" du monde contemporain qui fait à la fois écho à son évolution, mais aussi à la société imaginée par les "Cyber-Punk", dont William Gibson est le précurseur. Cette exposition dressera une vision imaginaire, drôle et effrayante d'une société futuriste en perpétuel questionnement. A travers les nouvelles technologies, des artistes français, allemands, américains, belges, canadiens ou encore hollandais vous inviteront à entrer en dialogue avec les machines, par le biais d'œuvres qui feront appel à tous vos sens.
Présentation de l'exposition sur le site de lille 3000 : http://www.lille3000.eu/lille3000/fr/event.php?id=30&nom=SPRING-IN-SAINT-SAUVEUR


Liste des oeuvres et des artistes:

MARNIX DE NIJS : PHYSIOGNOMIC SCRUTINIZER
ADAM BRANDEJS : GENPETS
GRÉGORY CHATONSKY : LIBERATION
FELICIE D’ESTIENNE D’ORVES : SUPERNOVA
FREDERIK DE WILDE : EOD 02
PASCAL DUFAUX : FONTAINE_SCULPTURE VIDEO-CINETIQUE#3
HARUN FAROCKI : SERIOUS GAMES 1 : WATSON IS DOWN / SERIOUS GAMES 3 : IMMERSION
ANAÏSA FRANCO : EXPANDED EYE / PARANOÏA
EDUARDO KAC : NATURAL HISTORY OF THE ENIGMA
RYOICHI KUROKAWA : GROUND
BERTRAND LAMARCHE : REPLIQUE
MARTIN LE CHEVALLIER : VIGILANCE 1.0
LAURENT PERNOT : LE MONSTRE
BORIS PETROVSKY : THE NIXIE MIXIE MATRIX
NIKLAS ROY : MY LITTLE PIECE OF PRIVACY
FELIX LUQUE SANCHEZ : CHAPTER 1 / NIHIL EX NIHILO
KEIICHIRO SHIBUYA & TAKASHI IKEGAMI : FILMACHINE
ANTOINE SCHMITT : TIME SLIP / PSYCHIC
CHRISTIAAN ZWANIKKEN : SCORCHED EARTH / THE GOOD, THE BAD AND THE UGLY
HIROAKI UMEDA : HAPTIC (VERSION INSTALLATION) / HOLISTIC STRATA INSTALLATION
GREGORY LASSERRE & ANAIS MET DEN ANCXT, SCENOCOSME : FLUIDES
YRO YTO : PYANO / AKUERY
LYCEE E. BRANLY • CRÉTEIL : LE MUR

A découvrir d'urgence à la Gare Saint Sauveur, Boulevard Jean-Baptiste Lebas, Lille; du 13 avril au 15 août 2011, du mercredi au dimanche de 12:00 à 19:00.


Expositions en parallèle, dans le même lieu : Paranoïa SFR JEUNES TALENTS PHOTO et GAME ART dans le cadre de la Fête de l'Animation (limité au 22 mai). Découvrez également l'HOTEL EUROPA et ses chambres délirantes que vous pouvez réserver pour une rencontre entre amis ou en famille (la bike room, la voodoo vibe, la monster lounge ou la delirioom )...

16 avril 2011

Anthony McCall, et la lumière fut...


L’artiste britannique Anthony McCall a choisi d’installer une oeuvre lumineuse de la série «solid light films» dont la forme et le sens répondent à l’architecture gothique du Collège des Bernardins. Deux cônes de lumière, formés par le halo des projecteurs vidéo, dessinent sur le sol des figures qui, se déployant en un mouvement perpétuel, construisent dans l’espace une architecture immatérielle. L’oeuvre de McCall, inspirée du cinéma et de la performance, permet au visiteur d’assister à l’expansion d’un dessin et d’éprouver la puissance de ce simple motif qui, porté par la lumière, devient une géométrie structurant le vide apparent de la sacristie.

Présentation de l'exposition sur le site du Collège des Bernardins : http://www.collegedesbernardins.fr/index.php/art/arts-plastiques.html

Né en 1946, Anthony McCall, installé à New York, a une pratique pluridisciplinaire où se chevauchent films, sculptures, installations, dessins et performances. Aujourd’hui célèbre sur le plan international, il a été exposé ces dernières années, entres autres lieux prestigieux, au MOMA de New York, à la Tate Modern et à la Serpentine Gallery de Londres, au Moderna Muséum de Stockholm, au Musée de Rochechouart et à l’IAC de Villeurbane.


L'exposition que vous n'avez sans doute pas vue : du 3 février au 16 avril 2011, dans l'ancienne sacristie du Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy à Paris.
L'article du journal Libération : http://next.liberation.fr/culture/01012331085-mccall-fait-tourner-les-cones
Le site de l'artiste : http://www.anthonymccall.com/

15 avril 2011

Voina, érection monumentale...




"C'est le prix que personne n'attendait : le collectif artistique Voina, plus souvent au centre de controverses que des honneurs, a remporté un prix* tout à fait officiel en Russie, pour une œuvre qui consiste en un phallus de plus de six mètres de hauteur, installé en face du siège des services secrets russes à Saint-Pétersbourg. Les artistes activistes de Voina ont peint l'an dernier l'immense biroute sur un pont mobile, une érection géante régulière devant le siège du FSB, le successeur du KGB, à Saint-Pétersbourg. Il a fallu plusieurs heures avant que les autorités ne s'en rendent compte et ne l'effacent. (Regardez le pont en action sur ce reportage d'Arte)."


Voir suite de l'article très complet sur : http://www.rue89.com/2011/04/10/la-russie-honore-le-phallus-geant-des-artistes-farceurs-de-voina-199335


Lire aussi : http://observers.france24.com/fr/content/20101130-russie-art-voina-activistes-police ; et bien sur le site de soutien "Free Voina": http://fr.free-voina.org/


*NDLR : prix de l’Innovation décerné sous le patronage du Ministère de la culture de la Fédération de Russie.

13 avril 2011

L'appel de la nature


L’association Grandeur Nature anime un festival en pleine nature se déroulant dans le parc Régional du Queyras depuis 2005, tous les étés de Juillet à Août. Il se compose d’un volet de programmation cinéma en plein air et d’un volet de résidences artistiques donnant lieu à la création de parcours d’œuvres originales dans la montagne. Ce projet vise à sensibiliser le public du parc naturel à la culture artistique contemporaine.

A partir de la session 2009, les résidences d’été Grandeur Nature ont mis en avant les spécificités du Festival depuis cinq ans et se sont orientées en faveur des étudiants des écoles d’art, des écoles d’architecture et des écoles du paysage de la deuxième à la cinquième année et post-diplômes. L’écologie, le développement durable, l’art environnemental sont autant de notions au cœur des activités de Grandeur Nature. Le but des résidences d’été est de réfléchir ensemble à ces notions, par une compréhension des problématiques et des enjeux de plusieurs disciplines (art, sociologie, économie, philosophie, architecture, poésie…) , de différentes échelles (de l’essayiste au berger, du représentant politique à l’architecte, etc.) par des réponses plastiques. Attention , les candidatures sont reçues jusqu'au 6 mai 2011.

Plus de détails sur le site de l'association : http://www.festivalgrandeurnature.com/


Rappelons également d'autres initiatives dont nous vous avons déjà parlé et qui proposent des interventions en milieu naturel, comme Sites en Ligne, avec qui notre école entretien des relations privilégiées : http://www.sitesenligne.be/


Et pour suivre dans l'ambiance, signalons plusieurs expositions, dont « L'idée de nature », du 21 avril au 22 mai 2011 à la Kunsthalle de Mulhouse : http://www.kunsthallemulhouse.com/actualites/exposition-l-idee-de-nature.php ; et aussi, du 23 mars au 24 juillet 2011, "La Ville fertile" à La Cité de l'architecture & du patrimoine au Palais de Chaillot (Paris) : http://www.citechaillot.fr/exposition/expositions_temporaires.php?id=161 .


Avec La Ville fertile, il s’agit pour la Cité de traiter en détail l’un des sujets majeurs du moment en replaçant la question de la nature en ville dans une perspective large, qui en aborde les dimensions historique, sociale, culturelle, botanique autant qu’écologique. L’exposition, composée de deux séquences, propose une immersion dans le monde végétal et urbain, en même temps qu’elle donne à voir les différents éléments qui le traversent : l’horizon, l’eau, le vent, le paysage urbain, les sons…

Précisons que la première séquence de l’exposition, intitulée « L’Objet du désir », a été confiée, pour le commissariat et la scénographie, à l'architecte de paysages Nicolas Gilsoul, également professeur à l'Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles, École Supérieure des Arts.

09 avril 2011

Domenico Paladino, sculpture de sel

Un homme passe devant "Il muro di sale" (Le mur de sel; 10 mètres de haut, 35 mètres de diamètre), une création de l'artiste italien Domenico Paladino (dit Mimmo Paladino) ; cette installation (150 tonnes de sel recouvrent complètement une structure en bois) est placée sur la Piazza Duomo à Milan depuis le 8 avril; elle y sera visible jusqu'en juillet 2011 (AP Photo/Luca Bruno). Infos complémentaires : http://www.daringtodo.com/lang/it/2011/04/06/mimmo-paladino-una-mostra-storica-a-milano/ ; et aussi : http://www.flickr.com/photos/charlesbegniamino/2635466311/

Simultanément à cet événement, une exposition de l'artiste "Mostra Mimmo Paladino" au Palazzo Reale, du 22 mars au 19 juillet 2011.

L'installation a déjà été présentée à Naples en 1995 (?) et à Gibellina.
Plus d'informations à propos de l'artiste : http://it.wikipedia.org/wiki/Domenico_Paladino

Sculpture, nouvelles du front

L’œuvre de Jean-Claude Libert , implantée au collège d’Astrée, a été démolie en 1999. La famille de l’artiste réclame aujourd’hui des dommages et intérêts devant le tribunal administratif. Voir : http://www.leprogres.fr/loire/2011/04/08/boen-12-ans-apres-la-sculpture-detruite-refait-parler-d-elle

"Les pisse-vinaigre contre «Piss Christ»", un article de Catherine Coroller dans Libération. La photo par Andres Serrano d’un crucifix plongé dans l’urine refait scandale, cette fois à Avignon. Voir : http://next.liberation.fr/culture/01012330269-les-pisse-vinaigre-contre-piss-christ

L'oeuvre du sculpteur sur sable Sandkid, alias Mickaël Klein, détruite par la police était autorisée par la Ville. Même avec une autorisation pour occuper la plage, ses oeuvres sont invariablement rasées par un bulldozer municipal. Voir : http://www.cannes.maville.com/actu/actudet_-L-oeuvre-detruite-par-la-police-etait-autorisee-par-la-Ville_loc-1756707_actu.Htm

Arménie-Turquie
: une sculpture qui fait encore des vagues. L’éditorialiste du quotidien Hurriyet Gila Benmayor a affirmé que « l’incident de la monstrueuse sculpture » dans la province de Kars a récemment gagné une nouvelle dimension. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qualifiant l’objet artistique du célèbre sculpteur Mehmet Aksoy de « bizarre », avait demandé sa destruction. Le juge en chef de la 1e Cour Administrative d’Erzurum, Mehmet Haskalayci, a pris une décision ajournant la démolition. Voir : http://www.armenews.com/article.php3?id_article=68813

L'artiste Ai Weiwei, victime de la crise du « Jasmin ». L'un des artistes les plus connus de Chine, Ai Weiwei, a été arrêté dimanche alors qu'il s'apprêtait à prendre un avion pour Hong Kong, et la police a saisi ses ordinateurs dans sa résidence de Caochangdi, dans la banlieue de Pékin. Voir parmi de nombreux articles : http://www.rue89.com/chinatown/2011/04/03/lartiste-ai-weiwei-victime-de-la-nervosite-chinoise-face-au-jasmin-198307

...

Antony Gormley, les Memes sculptures

"Construct IV" (2010). Acier (fonte d'acier). 189 x 40 x 35 cm;
"Construct V" (2010). Acier (barres d'acier inoxydable soudées). 193 x 40 x 33 cm.
Courtesy Galerie Thaddaeus Ropac © Antony Gormley; Photo: Stephen White.
Montage JFD.

Antony Gormley présente un choix de Memes [Mêmes] témoignant de son travail actuel sur les corps simplifiés jusquʼà lʼabstraction, en jouant sur les dimensions et les volumes pour ouvrir un champ de perception où toutes sortes de dispositifs sculpturaux interrogent et redéterminent la position du spectateur dans lʼespace.

Lien vers la page de paris ART qui présente l'exposition (extrait ci-dessus; français) : http://www.paris-art.com/exposition-art-contemporain/for-the-time-being--pour-l-instant/antony-gormley/12213.html

Lien vers le dossier de presse (anglais) sur le site de la galerie : http://www.ropac.net/upcoming/ "For the time being / Pour l'instant", exposition du 30 avril au 04 juin 2011, à la Galerie Thaddaeus Ropac.7 rue Debelleyme, Paris.



"Cumulate", (2011) et "Cumulate II", (2011) 180 x 47 x 50 cm et 184 x 54 x 50 cm
Courtesy Galerie Thaddaeus Ropac © Antony Gormley; Photo: Stephen White.
Montage JFD.


La meilleure des sources : http://www.antonygormley.com/#/now/news

04 avril 2011

Le battement d'ailes du sculpteur

Saison après saison, les sculptures de sable succèdent aux sculptures de glaces... Voici une vidéo spécialement dédiée aux sculpteurs, qui déclenchera quelques souvenirs chez certains d'entre nous qui ont vécu ces cataclysmes que seule la sculpture peut produire...