Articles les plus consultés

27 juillet 2013

Walter De Maria, "foudroyé" à 77 ans

Décès à l'age de 77 ans du célèbre sculpteur (également musicien) Walter De Maria, dont le nom restera pour toujours associé au landart, comme un de ses représentants les plus emblématiques. Sa création la plus connue est sans conteste le "démentiel" Lightning Field (1977), un champ situé au Nouveau-Mexique, planté de poteaux en acier destinés à recevoir des impacts de foudre.
A lire, cette page très complète (bons documents) consacrée à une des œuvres les plus fascinantes l'art contemporain  : Walter de Maria: Lightning Field

 Photo: Copyright Dia Art Foundation, New York

En 1977, également, il présente, à la Documenta de Kassel, The Vertical Earth Kilometer, une barre de 5 centimètres de diamètre et de 1 000 mètres de long, progressivement enfoncée dans le sol jusqu'à ce que seule son extrémité affleure. A cette pièce répond, en 1979, The Broken Kilometer, installé à Soho : une barre du même type que la précédente, mais coupée en 500 sections de 2 mètres chacune, installées en cinq rangées parallèles.
Extrait de l'article du journal Le Monde  La mort de Walter De Maria zèbre le paysage du "land art"
Lire à ce sujet :  http://www.kassel-marketing.de/en/documenta/documenta-outdoor-exhibits/vertical-earth-kilometre

La Dia Art Fondation qui gère l’œuvre de l'artiste :  http://www.diaart.org/sites/main/lightningfield

Article de presse du Los Angeles Times :
http://www.latimes.com/entertainment/arts/culture/la-et-cm-walter-de-maria-died-20130725,0,1642854.story

Lire également :
 http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/07/30/la-mort-de-walter-de-maria-zebre-le-paysage-du-land-art_3454924_3246.html
http://www.gagosian.com/artists/walter-de-maria
http://www.theguardian.com/artanddesign/jonathanjonesblog/2013/jul/29/walter-de-maria-art-lightning
http://www.theartnewspaper.com/articles/Land-artist-Walter-De-Maria-dies-of-stroke-aged-/30150
http://www.nytimes.com/2013/07/27/arts/design/walter-de-maria-artist-on-grand-scale-dies-at-77.html?pagewanted=all&_r=0



08 juillet 2013

ORLAN, Mens Sana in Corpore…


"Étude documentaire :  Le Drapé - Le Baroque. Buste d'ORLAN en Sainte ORLAN" (1978);
 marbre de Carrare, 70 x 80 x 45 cm. Photo, site de l'artiste.

Le B.P.S.22 s’associe, pour le second volet d’un triptyque d’expositions, avec le Musée de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose, à Lessines, pour un projet original autour d’une grande figure de l’histoire de l’art international, l’artiste française ORLAN. Une exposition d’une vingtaine d’œuvres, historiques et nouvelles, propose à la fois un dialogue avec le Musée et une mini-rétrospective de l’artiste.
Extrait de la présentation de l'exposition sur le site du Musée de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose, du 18 mai au 27 octobre 2013. Commissaire de l'exposition : Pierre-Olivier Rollin, directeur du B.P.S.22 à Charleroi.

"Robes de plis sans corps"(2009); détail de l'installation "Super Or"; 
dorure à la feuille d'or sur résine polyester. Photo JFD

Une exposition intégrant avec modestie des œuvres « profanatrices » de l'artiste, salle après salle, pour le plaisir et l'édification du visiteur du Musée de l'Hôpital à la Rose. Si l'art d'ORLAN s'intègre parfaitement dans des environnements conventuels, il prend ici tout son sens dans cet Hôtel-Dieu : dans ce parcours, l’œuvre et le lieu se répondent de manière saisissante.

"Crâne" (2013); crâne d'ORLAN réalisé en collaboration avec SISMO. 
Sans doute prototypage en polyamide, d'après prise de mesures sur l'artiste (noter les fameux implants).

Lire également un article sur le site H ART, d'où proviennent ces lignes :
L'artiste française ORLAN est-elle une icône de la liberté, une empêcheuse de faire de l'art en rond, une brouilleuse de pistes qui soulève des débats en introduisant la chirurgie esthétique comme mode d'expression artistique? Ou est-elle une simple provocatrice qui a eu son moment de gloire? Les esprits critiques en seront pour leurs frais: avec une vingtaine d'œuvres emblématiques datant de 1965 à 2013, l'exposition 'Mens Sana in Corpore' à l'hôpital médiéval Notre-Dame à la Rose de Lessines démontre pour le moins qu'elle a sa place dans l'histoire de l'art.

Le désormais emblématique "Baiser de l'Artiste" ( 1977, FIAC, Grand Palais, Paris), 
photo que l'on retrouve au décours de l'exposition, et qui ne manque pas de troubler le visiteur...

Précisons, pour la Belgique, que ORLAN participe également à l'exposition "The Collection as a Character", au MUHKA (Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen ) à Anvers, du 7juin au 22 septembre 2013.

Le très complet "ORLAN official website" : http://www.orlan.eu/ (n'oubliez pas de signer la "Pétition contre la Mort"). Et aussi : https://www.facebook.com/ORLANofficial

"SCULPTURE" vous a déjà parlé de cette "artiste transmédia et féministe" :
http://acasculpture.blogspot.be/2009/10/orlan-unions-mixtes-mariages-libres-et.html
http://acasculpture.blogspot.be/2009/09/orlan-ceci-est-mon-corps.html
http://acasculpture.blogspot.be/2009/04/orlan-au-musee-grevin-le-corps-decale.html